Ionisation

Photo: Ionisation

La production d'oxygène actif est un processus naturel qui stérilise et désodorise l'atmosphère.

L'air frais et propre après un orage est bien connu - c'est quand l'atmosphère est nettoyée par des procédés physico-chimiques, initiés par la foudre par exemple.
Dans l'unité d'ionisation, un champ électrostatique fort est produit.

Lors du passage de l'air entre deux électrodes, des réactions chimiques sont initiées. L'effet obtenu est celui-cc : d'un côté, l'électron se déplace dans l'atome à une voie dont le potentiel d'énergie est plus élevé, et de l'autre coté un véritable radical d’oxygène est généré en même temps. Cela signifie que l'activation de l'oxygène et l'ionisation se produisent simultanément. L’oxygène actif est alors un agent oxydant puissant. En comparaison à l'oxydation par l'oxygène neutre, l'oxydation par l'oxygène actif produit un certain nombre d'avantages. Les réactions s’effectuent immédiatement et même des polluants solides sont oxydés instantanément. Les substances odorantes sont oxydées à l'eau, au carbone, aux oxydes et autres composés inoffensifs.

Les substances polluantes sont dégradées de la même manière.
- Système IonActOx (traitement à l'oxygène actif) - système adapté pour le traitement de l'air dans des espaces fermés
- Système IonActOx-IB avec un by-pass - système capable de traiter de grands volumes d'air

Le processus d'ionisation est principalement utilisé pour éliminer les mauvaises odeurs à l'intérieur de bâtiments, tels que le salles de séchage, les chambres avec des réservoirs de boues, les bureaux, les usines de traitement des eaux usées, les stations de pompage, les équipements de flottation dans les laiteries, etc. Comme l’ionisation dépend principalement de l'activation de l'oxygène, l'application de cette technologie est très flexible. Si les unités d'ionisation sont installées dans les salles, l'air pollué est traité directement. L'appareil d'ionisation active l‘oxygène de l'air, et la salle polluée par des substances odorantes sert à l'exécution de la réaction finale. L' exhaustion de l'air de la pièce peut donc être réduite au minimum, voire totalement éliminée (dans certaines applications). Il en résulte des faibles coûts d'exploitation, en particulier pour le chauffage (ou le refroidissement dans un climat chaud). Le fonctionnement intermittent de l'appareil est possible. Si l'unité d'ionisation ne peuvent être installée dans une pièce, l’air extérieur (frais) peut également être ionisé et mélangé avec l'air pollué pour la réaction finale.

Ionisation - IonActOx - IAO (exemples de mise en oeuvre)
Type de bâtiment Crible Crible (pré-traitement méch.)
Odeur nauséabonde moyen faible concentration
Contamination H2S, NH3  
Volume du bâtiment 230 m3 3 500 m3
Circulation d’air 4 000 m3 4 000 m3
Type d’unité IonActOx Vario 3000 / 90
Nombre d’unités 1 pièce 4 ks
Dimensions de l’unité 680 x 680 x 2720 mm 910 x 810 x 3100 mm / 1 ps
Poids de l’unité 400 kg 250 kg / 1 pc
Matériel Acier galvanisé AISI 304 (1.4301) Acier galvanisé AISI 304 (1.4301)
Ventilateur radial radial
Matériel Acier galvanisé Acier galvanisé
Panneau de côntrole 1 pc 1 pc
Dimensions du panneau de côntrole 500 x 500 x 230 mm  
Matériel Acier galvanisé AISI 304 (1.4301)  
Consommation électrique 1,5 kW (maximum)  
Branchement 400 V / 50 Hz / 16 A requis